Lachenaud - Accueil

■ Préambule

L’association Jean LACHENAUD est une association constituée en 1974, à but non lucratif et régie par la loi du 1er juillet 1901.

Elle a pour objet de contribuer au développement de la politique et des actions en matière sanitaire et sociale en faveur des militaires, anciens militaires, personnels civils de la défense et leurs familles.

Elle a vocation à assurer la gestion d’établissements sanitaires, médico-sociaux ou sociaux destinés à offrir en priorité aux militaires, anciens militaires, personnels civils de la défense et leurs familles qui le nécessitent un accompagnement et des soins adaptés à leur situation dans un environnement de qualité.

L’Association est issue d’une volonté de la collectivité de Défense d’offrir à ses ressortissants des prestations sanitaires et médicosociales non couvertes par les opérateurs institutionnels existants au sein du Ministère de la Défense.

■ Nos valeurs

L’Association affirme son attachement aux valeurs de solidarité intergénérationnelle au sein du ministère et plus généralement au sein de la nation.

Son action est guidée par des valeurs humanistes partagées par l’ensemble de ses membres.

L’Association affirme son attachement au droit dont dispose chaque personne, en particulier âgée, d’être prise en charge dans une structure de qualité, respectant ses droits et libertés, même si elle ne bénéficie pas de revenus importants.

Les personnels des établissements sont tous concernés par la réalisation des missions de l'Association et sont tous également impliqués par l'adhésion aux valeurs et convictions de l'Association.

■ Notre volonté

L’action de l’association s’inscrit dans le prolongement de celle des structures de la Défense exerçant une mission médicale ou médicosociale au profit de ses ressortissants d’active et en retraite : Service de santé des armées et Caisse nationale militaire de Sécurité sociale.

L’action de l’association s’inscrit en complémentarité des organismes mutualistes et associatifs œuvrant au profit de la même clientèle (mutuelles militaires et civiles de la défense, GMPA, AGPM...).

L’Association a pour vocation de favoriser l’accès à des prestations sanitaires et médico-sociales de qualité dans un environnement hôtelier agréable, au plus grand nombre.

Pour cela, elle s’efforce de mettre en œuvre une gestion efficace de ses ressources afin de maîtriser les tarifs de ses prestations tout en garantissant la viabilité économique de ses établissements.

Les établissements s’inscrivent à cet effet dans l’offre de prestations sanitaires et médicosociales des territoires dans lesquels ils sont implantés.

La personne accueillie dans les structures gérées par l’Association est placée au centre de la mission des établissements et le pilotage d’une démarche qualité garantit la qualité de sa prise en charge.

■ Nos moyens

Moyens humains

Les membres fondateurs de l’Association sont au nombre de six :

  • L’Etat (ministère de la Défense),
  • La Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale,
  • L’Association Générale de Prévoyance Militaire,
  • Le Groupement Militaire de Prévoyance des Armées,
  • La Mutuelle des Sapeurs-pompiers de Paris,
  • L’Association Nationale des officiers de Carrière en Retraite.

Des membres adhérents et des membres d’honneur peuvent compléter la composition de l’Association.

Un Directeur général (Officier du Corps technique et Administratif du Service de Santé des Armées) est affecté par le Ministère de la Défense et des Directeurs d’établissements de santé sont recrutés par le Président du Conseil d’Administration.

Les personnels recrutés dans les établissements et pour le siège seront qualifiés pour le poste qui leur est confié. Si cela n'est pas le cas, la formation y conduisant sera une priorité des plans de formation.

Il sera proposé à ces professionnels des temps de réunion et d'échange, des séminaires internes, ainsi que des formations continues, d’adaptation à l’emploi et d’évolution des technologies. Les personnels sont représentés auprès de l'Association et de la Direction par leurs délégués légalement désignés.

Moyens matériels et financiers

Moyens matériels :

L’Association gère, dans le cadre d’une délégation de service public conclue jusqu’en 2017, trois établissements appartenant à la Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale :

  • Le DIVIT à PLOEMEUR,
  • La Martinière à SACLAY,
  • Jean LACHENAUD à FREJUS.

Chaque établissement, d’une capacité de 120 lits, dispose d’un centre de soins de suite et de réadaptation à vocation gériatrique (certains disposant d’unité ou de lits identifiés soins palliatifs) ou parfois polyvalente, et d’une résidence d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) habilitée à l’aide sociale.

Moyens financiers :

Les ressources de l’Association se composent en particulier de participations de ses membres, de subventions de toute nature, de fonds de concours, de recettes pour services rendus, de revenus de biens immobiliers et mobiliers, de dons et legs éventuels.

■ Nos engagements

Afin de maîtriser les tarifs pratiqués dans les établissements de santé dont elle assure la gestion, l’association s’est engagée dans une démarche de regroupement des fonctions supports au niveau de son siège social.

Par ailleurs, dans le but d’améliorer la qualité des prestations proposées tout en en maîtrisant le coût, l’association met en place une démarche de mutualisation de certaines fonctions ou compétences (qualité, informatique, expertise comptable, assistance juridique..) entre les établissements.

Afin de permettre un accès à ses prestations au plus grand nombre de ressortissants, l’association a pour ambition d’étendre son action au niveau national, en mettant en œuvre :

  • des projets de croissance interne :

par extension des établissements existants pour améliorer l’offre de prestation en volume (augmentation des capacités d’accueil), et en nature (création de nouvelles activités complémentaires aux activités actuelles).

  • des projets de croissance externe :

par la reprise en gestion, dans le cadre d’une démarche de délégation de service public dans le domaine médicosocial, d’établissements sanitaires ou médicosociaux dans des régions à forte densité militaire.